Ce qu’il faut savoir sur la réfection de toiture

0
219

Le toit d’une maison occupe de nombreuses fonctions importantes. Il assure la salubrité du logement, partiellement son isolation et son étanchéité.

Lorsqu’il vient à être abîmé, il faut le faire réparer rapidement pour que l’incident ne prenne pas de l’ampleur. Toutefois, s’il est trop usé pour être uniquement réparé, on parle ainsi de réfection.

Lorsque de simples tâches de restauration sont insuffisantes, refaire entièrement la structure est indispensable. L’objectif est d’étanchéifier la toiture pour en garantir sa pérennité. Voici les points essentiels sur cette opération.

Les principes de la réfection de toiture 

Les travaux de réhabilitation consistent à garantir l’étanchéité de la couverture. Cela devient donc indispensable quand les fuites et les dommages sont trop importants.

Mais elle est aussi importante lorsque le toit est trop vieux. Cette tâche consiste entre autres à déposer et à remplacer le revêtement existant. D’ailleurs, elle peut être partielle ou totale en fonction de l’importance des dégâts : du traitement anti-mousse à la reprise de la charpente entière.

Mais avant de commencer n’importe quel chantier, il convient d’identifier l’ampleur des problèmes à traiter. Faire appel à une équipe de professionnel comme cette entreprise de couverture en Vendée sur ce site est donc indispensable.

En fonction des dégâts identifiés et du type de couverture, plusieurs options peuvent être envisagées. Quand une toiture n’est pas étanche, on peut aisément s’en rendre compte.

Des fuites directes ou des traces d’humidité se feront remarquer. Mais si l’armature est touchée autrement, l’intervention d’un professionnel est capitale. Il estimera la réparation nécessaire avant de refaire entièrement la structure.

Quelle réfection sur quel matériau ?

Le type de rénovation à faire varie en fonction du matériau de votre toiture. Pour déterminer la bonne solution, le recours à un couvreur est indispensable. Il existe toutefois quelques indications que vous pouvez retenir.

Pour les revêtements en tuiles, qu’ils soient plats ou romains, l’artisan déterminera le nombre de composants à remplacer. Si la majorité d’entre elles peut être conservée, il procèdera à une réhabilitation partielle.

Dans le cas contraire, une rénovation totale s’imposera. La réfection d’une toiture en ardoise nécessite également un certain savoir-faire et beaucoup de précautions.

Idem pour les structures en chaume. Concernant les toits en bac acier, en fibrociment ou en shingle, une restauration partielle est toujours envisageable. En effet, ces matériaux s’installant par plaques complètent à changer ou à réparer.

Quoi qu’il en soit, lors d’un chantier de couverture, il est inévitable de remplacer les pièces de zinguerie.  Cela en va de même pour les habillages de planchers de rive et les chiens assis.

Par ailleurs, vous pouvez choisir le cuivre étant à la fois esthétique et robuste que le zinc. C’est également le moment opportun pour refaire vos fenêtres et votre isolation thermique.  Vous pouvez même en profiter pour mettre en place des panneaux photovoltaïques.

A qui s’adresser pour refaire la toiture ?

Selon le type de chantier à réaliser, total ou partiel, un corps de métier peut être sollicité. Mais dans la plupart des cas, on fait appel à un couvreur. Il sera en mesure de calculer la somme des réparations.

Mais il sera également à même de définir la sorte de réfection à faire. L’obtention de devis préalable et l’inspection de l’ossature sont ainsi essentielles.

Cet expert proposera des services sur mesure et personnalisés dépendamment de vos besoins et de votre budget. Il vous apportera aussi de précieux conseils pour l’entretien de votre couverture.