Quel type d’ampoule faut-il choisir pour votre maison ?

0
19

Votre maison comporte-t-elle des zones ternes ou mal éclairées ? Souvent négligé, l’éclairage peut faire ou défaire l’ambiance d’une maison.

Comprendre l’impact d’une ampoule sur votre maison est un défi. À la fin de cet article, vous vous précipiterez à la quincaillerie pour améliorer votre éclairage ou vous engagerez un électricien Hauts de Seine pour venir changer vos luminaires !

Performance des ampoules

Les ampoules ont des températures, des luminosités et des indices de rendu des couleurs différents. Une lampe utilisée dans un bureau a un nombre de lumens différent de celui d’une chambre à coucher.

Il n’est pas rare de se tromper et d’acheter six ampoules identiques. Une fois à la maison, vous vous rendez compte que quelque chose ne va pas.

Voici quelques termes techniques simplifiés :

Température

La température est un terme couramment utilisé sur les emballages des ampoules. Il fait référence à la couleur tempérée. Mesurée en unités appelées Kelvins (K), plus le nombre de Kelvins est élevé, plus la température n’est élevée.

Une ampoule de 5000K est l’une des plus lumineuses et est la meilleure pour les looks de lumière naturelle. Les ampoules de 3000K ont des tons jaunes.

Luminosité

Les lumens sont la mesure de la luminosité. Les watts sont la quantité d’énergie nécessaire pour atteindre les lumens désirés. Si vous avez besoin de plus de lumière, choisissez des ampoules avec plus de lumens (1600). Pour les zones peu éclairées, comme les armoires et les garde-manger, des ampoules de 800 lumens suffisent.

Indice de rendu des couleurs

L’indice de rendu des couleurs n’est pas aussi courant, aussi nous n’entrerons pas dans les détails. L’IRC est une mesure allant jusqu’à 100. Plus le chiffre est élevé, plus la représentation des couleurs est fidèle.

Types d’ampoules

Vous avez probablement entendu parler des ampoules LED. Ce sont les plus économes en énergie et elles peuvent créer un environnement beaucoup plus lumineux avec moins de watts.

Les ampoules à incandescence sont notre principal choix d’éclairage depuis… longtemps. Ce sont les ampoules halogènes que nous connaissons bien.

Le dernier type est celui des ampoules fluocompactes (CFL). Ce sont de longs tubes que l’on voit dans les bureaux.

Chaque ampoule a ses avantages et ses inconvénients.

Les LFC existent en ampoules à haute performance énergétique. Elles peuvent produire de la lumière jusqu’à 10 fois plus longtemps qu’une ampoule à incandescence et utiliser 1/3 de leur énergie pour y parvenir. Ces ampoules peuvent chauffer et leur durée de vie est réduite lorsqu’elles sont éteintes et allumées fréquemment. Elles contiennent également du mercure, ce qui constitue un danger si elles se brisent. Il est important de se débarrasser correctement de ces ampoules.

La lumière de ces ampoules peut être dure, mais dans un environnement tel qu’un bureau ou une école, ce n’est pas un problème.

Les ampoules à incandescence existent depuis longtemps. Elles n’ont pas un bon rendement énergétique par rapport à leurs homologues. Seulement 10 % de l’énergie nécessaire va à la lumière.

La lumière de ces ampoules est douce, flatteuse et populaire dans les maisons. Elles émettent un ton chaud qui les rend très populaires.

Les LED sont le tout nouveau type d’ampoule. Elles durent 30 fois plus longtemps qu’une ampoule à incandescence. Ainsi, bien que leur prix soit plus élevé, elles vous feront économiser de l’argent au fil du temps.

Une ampoule à incandescence émet de la lumière dans toutes les directions. Les LED émettent une lumière directionnelle. Pour contrer ce phénomène, les ampoules ont un revêtement spécial qui diffuse la lumière. Il est important d’acheter des ampoules de haute qualité, car les versions moins chères peuvent être plus faibles en raison de cette caractéristique.

Ampoules pour chaque pièce

Chaque pièce est différente. C’est pourquoi votre choix d’éclairage doit s’adapter à chaque environnement et à l’ambiance souhaitée.

Les chambres à coucher fonctionnent bien avec des lumières plus chaudes et une luminosité plus faible. Avant de se coucher, une lumière bleue intense peut perturber les niveaux de mélatonine et rendre le sommeil plus difficile.

Les ampoules de 2700-3000K sont idéales. Ces ampoules fonctionnent également bien dans les couloirs et les escaliers.

Les bureaux se portent bien avec des tons blancs autour de 4000K. La luminosité est idéale ici pour assurer une visibilité maximale.

Les cuisines s’accommodent bien de lumens plus élevés, mais pas autant qu’un bureau. Dans cette pièce, vous voulez plusieurs lumières pour éviter les ombres. Ne limitez pas non plus votre éclairage à une seule zone. Des lumières au-dessus de l’évier, de la zone de service, de la table de cuisson et une lumière principale de la pièce de la cuisine fonctionnent bien. Les tons chauds conviennent bien, mais ne sacrifiez pas la luminosité à la chaleur.

Les salles à manger fonctionnent mieux avec 2000K et un ton chaud. Un éclairage doux encourage la relaxation et permet aux gens de se détendre. Pour ajouter de la lumière, pensez à utiliser des lampes plutôt que des ampoules supplémentaires au plafond.

Les salles de bains sont une autre pièce qui bénéficie de plus d’une lumière. La luminosité de celles-ci doit être légèrement supérieure à celle de la cuisine mais pas intense comme dans un bureau.

Une lumière supplémentaire au-dessus du meuble-lavabo permet de supprimer les ombres lorsque vous êtes à quelques centimètres du miroir qui analyse votre peau.

Pour tous vos besoins d’installation luminaire, n’hésitez pas à contacter notre electricien Val de Marne.