L’importance d’avoir un certificat de ramonage

0
100

Le ramonage est un entretien indispensable si vous avez une cheminée dans le salon de la maison. Vous devrez passer par cette étape chaque année pour assurer le bon fonctionnement de votre chauffage. Il faut toutefois faire appel à un intervenant professionnel pour obtenir un certificat de ramonage. Ce document est incontournable pour vous faire assurer correctement.

À quoi sert un certificat de ramonage ?

Un certificat de ramonage servira de gage de sécurité auprès de votre compagnie d’assurance. Notez avant d’aller plus loin que vous devrez engager un professionnel pour nettoyer votre conduit de cheminée. Le document permet en principe d’attester la vacuité de votre tube d’évacuation des fumées.

Il sert en même temps à déterminer le nombre de tubages que vous avez entretenu. Il ne faut pas non plus oublier la périodicité de l’intervention. Il suffit de le présenter auprès de votre assureur pour obtenir une couverture parfaite. Vous pourrez en effet demander facilement un à la fin de l’intervention du spécialiste qualifié que vous choisirez. D’ailleurs, vous pouvez solliciter les services de cet artisan ramoneur expérimenté qui est un expert dans son domaine. Il a toutes les compétences requises pour vous aider.

Les mentions obligatoires dans ce type d’attestation

Certaines mentions sont en principe obligatoires dans un certificat de ramonage. Vous y trouverez en premier lieu la périodicité de l’intervention ainsi que le RSD pouvant être appliqué. Cela implique la détermination de la fréquence d’entretien que vous choisirez.

Il ne faut pas oublier la situation de votre conduit d’évacuation de fumée. Le spécialiste devrait être en mesure de déterminer que le tube ne présente plus le moindre signe de dépôt. Les défauts ainsi que les anomalies qui se trouvent sur la réalisation seront aussi évoqués dans le document. Il est important de bien lire l’attestation une fois que vous l’aurez entre les mains.

Le point sur la durée de validité et le refus de délivrance

La durée de validité d’un certificat de ramonage dépend de la fréquence d’intervention que vous ferez. Le document est ainsi valable pendant 1 an si vous optez pour un entretien annuel. Il est en outre possible de demander deux opérations chaque année. Vous obtiendrez de cette manière un certificat tous les 6 mois.

Il faut dans ce cas préciser dans le document le nombre d’entretiens que vous souhaitez faire. Cela vous évitera d’avoir de mauvaises surprises surtout auprès de votre compagnie d’assurance. Celle-ci est libre de ne pas vous indemniser en cas de sinistre si l’attestation n’est pas normale.

Qu’en est-il du refus de délivrance de l’attestation ?

Un ramoneur professionnel n’est pas obligé de vous fournir une attestation à tous les coups. Cela est valable même s’il s’occupe de votre conduit de cheminée. Il peut parfaitement refuser votre requête pour différentes raisons. Cela concerne en premier lieu le non-respect des normes sur le tube d’évacuation des fumées.

Une forte présence de dévoiements est un motif pour le spécialiste de vous refuser ce type de document. Il ne faut pas non plus négliger un test de fumigène négatif. Il faut toutefois que l’artisan signale chaque défaut qu’il constate. À cela s’ajoutent les dégradations que l’entretien peut entrainer. Il reste enfin les non-conformités que l’intervenant peut trouver.